Avr 10, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Sécurité et terrorisme : que proposent les candidats la présidentielle 2017 ?

Sécurité et terrorisme : que proposent les candidats la présidentielle 2017 ?

Sécurité et terrorisme : que proposent les candidats la présidentielle 2017 ?

Nous allons voir ensemble que proposent les prétendants à l’Elysée en matière de sécurité et notamment dans la lutte contre le terrorisme.

 

Jean-Luc Mélenchon propose la sécurité sociale intégrale

Nous commençant par Jean-Luc Mélenchon, le candidat de La France insoumise. Pour renforcer la sécurité, Mélenchon propose la création de 10.000 postes de gendarmes et policiers. Il souhaite aussi la mise en place d’un « service national obligatoire » d’environ un an, pour les femmes et les hommes avant 25 ans.  Pour Mélenchon, la prison n’est pas la meilleure solution, c’est la raison pour laquelle il souhaite développer les peines alternatives et favoriser les travaux d’intérêt général, le bénévolat, les aides aux associations humanitaires…

En matière de lutte contre le terrorisme, le candidat du Front de gauche désire mettre fin à l’Etat d’urgence, qui est un régime exceptionnel mis en place par le président de la république qui donne davantage de pouvoir aux autorités, à savoir, la possibilité de réaliser des perquisitions et d’intervenir à n’importe quel moment. Pour Mélenchon, cette loi est inutile et contribue à la suspension de certaines libertés.

Benoît Hamon propose de porter à 3 % le budget de l’Etat pour la « défense » et la « sécurité » 

Après Mélenchon, voyons ce que propose le candidat du Parti Socialiste, Benoît Hamon. Hamon vise aussi développer les capacités de la sécurité policière par la création de 1000 postes de policiers par an. Il met également l’accent sur une police de proximité visant à connaître mieux la population et à être le plus proche du peuple. Sur la prison, Hamon est sur la même position de Mélenchon, il suggère de développer les peines alternatives hors de la prison pour que la personne ne se prive pas de sa vie normale et surtout ne fréquente pas les détenus plus dangereux.

Emmanuel Macron détaille ses propositions sur la sécurité

On passe désormais à Emmanuel Macron, le candidat du mouvement « En Marche » à l’élection présidentielle 2017. Emmanuel ambitionne la mise en place d’un service militaire obligatoire d’un mois pour tous les jeunes ayant 18 ans et plus. Lui aussi tente concevoir 10.000 postes de policiers et gendarmes et comme Hamon et Mélenchon, Macron souhaite rétablir une police de proximité. Pour ce qui est de la lutte contre le terrorisme, Macron s’est peu prononcé sur le sujet mais prétend réduire petit à petit l’opération sentinelle.

Fillon veut des polices municipales armées dans toutes les villes de plus de 10 000 habitants 

Quand à Fillon, le candidat des Républicains pour la présidentielle 2017, il est tout à fait contre le service militaire civique obligatoire. Dans son programme électoral, on trouve par ailleurs la création de 16.000 places de prison et la mise en place de 10.000 postes de policiers et gendarmes, dont la moitié est chargée des tâches administratives.

Fillon compte aussi diminuer la majorité pénale de 18 ans à 16 ans. C’est-à-dire à 16 ans, un jeune peut être juré comme un adulte. En termes de lutte contre le terrorisme, François Fillon s’est marqué par une décision frappante, il souhaite enlever la nationalité française aux terroristes français et interdire l’entrée au territoire français, les personnes parties combattre à l’E.I.

Le Pen rêve de rendre la France à la France » 

Terminons avec Marine Le Pen, la présidente du Front national et la candidate à la présidentielle 2017. Tout comme Macron, la prétendante à l’Elysée propose le rétablissement dans le service militaire pour les hommes et les femmes pour une durée minimale de 3 mois et sans indemnisation. Voulant toujours se montrer sévère face aux comportements terroristes, Le Pen propose punir les parents d’enfants récidivistes. Au sujet du terrorisme, Marine Le Pen évoque une tolérance 0, elle souhaite que toute personne liée au terrorisme ayant une binationalité, perte sa nationalité française et soit expulsée définitivement. Comme beaucoup d’autres personnes politiques, Le Pen pense que la lutte contre le terrorisme passe avant tout par la lutte contre le « fondamentalisme islamique ». Cette lutte elle impose la fermeture en France des mosquées dirigées par des Imams ayant des idées extrémistes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Read More
Avr 8, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Vivre librement son islam en France

Vivre librement son islam en France

Vivre librement son islam en France

Réunissant plus de cinq millions d’habitants fidèles à l’Islam, la France est considérée comme la première communauté musulmane de l’Union Européenne devant l’Allemagne.

Souriante à toutes les cultures et reconnue pour son ouverture à toutes les religions et les pratiques spirituelles, la France regroupe un bon nombre de musulmans et donne forme à des milliers de mosquées éparpillées sur tout le pays.

L’islam est la deuxième religion en France après le christianisme

Depuis quelques années, le France connaît un événement spectaculaire qui perdure tout un mois. Le début ramadan 2017 rassemble plus de 70% de jeûneurs pratiquants.

Donnant lieu à près de 3000 mosquées et lieux de cultes et mosquées, et célébrant chaque année l’arrivée de mois de Ramadan dans les mairies des plus grandes villes comme Paris, Nice et Marseille, la France intrigue par la liberté qu’elle offre à ses citoyens de confession musulmane et encourage de plus en plus les musulmans étrangers à s’y installer.

Le Ramadan arrive à grand pas, qu’en pensent les français ?

D’ici quelques semaines, les lieux de cultes musulmans et les mosquées accueilleront des millions de pratiquants assoiffés de piété et d’autres bienfaits spirituels de ce mois sacré.

Bientôt, les fidèles musulmans s’abstiendront de manger, de boire et d’avoir des relations sexuelles durant la journée.

Quelle pratique de l’islam ?

Il est important de saisir la différence entre se déclarer croyant et pratiquer une religion. Contrairement aux personnes se présentant comme catholiques et fréquentant rarement voire jamais les églises, les musulmans sont peu nombreux à prier chaque jour ou aller chaque semaine à la mosquée.

Le mois de Ramadan une occasion à ne pas manquer

Le mois de ramadan réuni chaque année en France les musulmans pratiquant et les moins pratiquants convaincus de l’importance de ce mois bénis.

D’après une étude réalisée par l’Institut Français d’Opinion Publique, reposé sur des sondages effectués auparavant, 75 % des français issus de familles d’origine musulmane se disaient croyants. Ces chiffres montrent une forte augmentation par rapport aux pourcentages des études réalisées entre 2001 et 2007.

Toujours selon la même étude, les chiffres montrent une hausse de la pratique du jeûne durant le mois de ramadan, observé par 71 % des interrogés, contre 60 % lors d’une enquête précédente en 1989. En revanche, seuls 6 % des interrogés disaient avoir déjà effectué le pèlerinage à La Mecque, qui est l’un des piliers de la religion musulmane.
En effet, les personnes revendiquant leurs pratiques religieuses sont de plus en plus nombreuses en France est les jeûneurs sont généralement des descendants de deux parents immigrés ou d’origine musulmane.

Read More
Avr 6, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Elior Group offre aux malades une occasion de renouer avec le goût

Elior Group offre aux malades une occasion de renouer avec le goût

Elior Group offre aux malades une occasion de renouer avec le goût

Considérée comme le pays de la gastronomie et classée parmi les endroits proposant les meilleures recettes culinaires, la France souhaite rendre cet atout sa spécialité et a consacré toute une semaine sous le signe du goût.

Inventée par la Collective du Sucre et Jean-Luc Petitrenaud en 1990, cet événement culinaire vient de fêter sa 26éme édition.

Chaque mois d’octobre, les professionnels de la nutrition et de l’alimentation collective se mobilisent afin de proposer les meilleurs mets à leurs convives et afin de valoriser leurs recettes. Cet événement d’envergure nationale réunit ainsi professionnels et grand public autour d’une palette de saveurs aussi large que possible.

A l’occasion de cette fête gustative, le groupe de la restauration collective dirigé par Philippe Salle  a inventé une initiative visant à proposer des plats sains et succulents aux malades qui avouent avoir « perdu le goût de se nourrir ».

 

Redonner aux malades le goût de se nourrir

« Proposer aux patients dans les hôpitaux une nourriture saine et équilibrée tout en veillant sur le bon goût des plats, est une de nos plus grandes préoccupations. Convaincus que la restauration a perdu son sens de plaisir pour devenir un domaine économique pur et dur nous avons lancé cette initiative. Assure le responsable de l’innovation du groupe Elior.

Et parce que nous avons eu tous cette expérience à l’hôpital et nous avons tous eu du mal à manger ce compote désagréable ou cette soupe sans goûts. » Ajoute M. Capliez

Le but de cette idée et de suggérer aux personnes hospitalisées des plats sains et bons à la fois et d’accompagner les malades et de les aider, tout en s’adaptant à leur quotidien et à leurs pathologies.

Cette initiative s’adresse également aux seniors et aux handicapés suivant des régimes alimentaires bien déterminés et qui ont perdu depuis des années le goût de la nourriture.

D’après une étude menée par Elior Group, la bonne nourriture et les délicieux plats servis dans les hôpitaux et les maisons de retraite, aident parfaitement à la guérison et au développement du bien-être chez le patient, l’handicapé ou la personne âgée.

« Redonner le goût des délicieuses recettes et intégrer des entrées et des desserts appétissants à chaque repas feront le grand plaisir des malades et participeront à la guérison de ces derniers. » Confirme un médecin nutritionniste collaborant avec Elior Group.

Toujours pour le plus grand bonheur des personnes hospitalisées et des seniors résidant dans les maisons de retraite, Elior Group et ses collaborateurs fondateurs de cette initiative compte proposer à ces convives une carte contenant une palette de choix de repas.

 

 

Read More
Mar 30, 2017

Posted by | Commentaires fermés sur Des alternatives aux antidépresseurs pour soulager les états dépressifs

Des alternatives aux antidépresseurs pour soulager les états dépressifs

Des alternatives aux antidépresseurs pour soulager les états dépressifs

De nombreuses personnes souffrent de troubles psychologiques et physiologiques liés à plusieurs circonstances. Elles peuvent être le résultat d’un problème sentimental, d’une fatigue morale ou aussi d’un épuisement au travail (symptôme du burnout). En effet, les causes des états dépressifs ne manquent pas, mais leur traitement est souvent unique. Les médecins prescrivent généralement des antidépresseurs que beaucoup de professionnels de l’industrie médicale  pensent qu’ils ne présentent pas une solution miracle contre ses troubles. Des alternatives plus naturelles sont alors conseillées.

Des plantes pour apaiser la dépression

Depuis qu’elle était directrice du laboratoire pharmaceutique Lundbeck France, le PDG incitait les scientifiques à développer des traitements plus avancés pour se prévenir contre les maladies dépressives. De l’autre côté, plusieurs études confirment l’efficacité de certaines plantes dans le traitement de la dépression par rapport aux antidépresseurs. C’est le cas du millepertuis qui est une plante utilisée pour soulager contre l’anxiété et les troubles d’humeur. Les plantes sont souvent utilisées en médecine comme le mucuna pour soulager un manque en dopamine ou le safran et le curcuma pour traiter les inflammations.

Le stress est un symptôme essentiel dans les pathologies dépressives. Pour le guérir, la médecine traditionnelle chinoise utilisait la plante du rhodiole. D’autres études ont confirmé l’efficacité de la valériane et le magnésium pour améliorer le fonctionnement du système nerveux. Toutefois, il faut rester vigilant quant à la consommation de ces plantes, car elles peuvent réduire l’effet des médicaments. Il est alors recommandé de consulter l’avis phytothérapeute avant de les consommer.

L’alimentation riche en Oméga 3

Si le traitement par les recettes naturelles vient pendant la maladie, d’autres réflexes sont à prendre en considération au quotidien. Il s’agit de la qualité de la nutrition de la personne en situation critique. En effet, certains aliments sont bons à prendre pour contrer un état dépressif. On parle surtout de l’Oméga 3 que l’on trouve souvent dans les poissons gras, la noix ou les huiles de colza, qui est essentiel au fonctionnement du cerveau. L’Oméga 3 aide dans la prévention de la dépression et renforce la capacité de la mémoire.

Les vitamines du groupe B que l’on trouve dans les légumes verts, les fruits de mer, le foie, les germes du blé et les légumes secs sont recommandés également. De même pour le magnésium que l’on trouve dans les légumes à feuilles vertes, le chocolat noir, les oléagineux et l’eau minérale.

Read More