Sep 29, 2016

Posted by in Dans le monde | Commentaires fermés sur Antidépresseur et Anxiolytique, le point sur les idées reçues

Antidépresseur et Anxiolytique, le point sur les idées reçues

Antidépresseur et Anxiolytique, le point sur les idées reçues

 

Vous faites une crise d’angoisse, quelle petite pilule pourrait exceptionnellement vous soulager ? Un anxiolytique ou un antidépresseur ?

antidepresseur-efficacite

La bonne réponse est qu’il faut prendre un anxiolytique. Les deux médicaments sont souvent confondus, car les deux médicaments ne soignent pas pareille. Le premier peut être pris ponctuellement, le second est un traitement à long terme pour soigner une maladie, la dépression.

Les anxiolytiques sont de molécules qui stimulent le GABA, qui est une molécule dans le cerveau qui est un calmant. Pour le dire simplement stimuler cette molécule, diminue l’angoisse, diminue la tension et ont souvent un petit effet d’endormissement.

Les antidépresseurs augmentent les taux de sérotonines et ou de noradrénalines. Ce sont des molécules qui stimulent qui redonnent de l’énergie pour le moral, pur l’enthousiasme uniquement chez ceux qui sont atteints d’une maladie dépressive.

Bien prescrits, les antidépresseurs ne peuvent pas provoquer des dépendances ni même des actes suicidaires. Pour l’académie nationale des médecins bien prescrits et accompagnée d’une psychothérapie, ce sont les seuls remèdes pour la vraie dépression.

Quand faut-il prendre des antidépresseurs?

femme-depressive

Les antidépresseurs ne viennent pas automatiquement en cas de dépression. Il faudrait très certainement moins les prescrire, pour les soucis du quotidien et les moments de stress, ils ne servent à rien. Il faudrait aussi être capable de les prescrire quand une maladie dépressive est présente. Il ne faut pas oublier que la dépression est une maladie mortelle et potentiellement mortelle par son risque de suicide. La meilleure prévention du suicide chez les déprimé, c’est les antidépresseurs.

Les signes cliniques d’une dépression se traduisent par une perte d’envie, une tristesse qui ne passe pas, un manque d’énergie générale et un sentiment de culpabilité. Quant au mythe des français premiers consommateurs d’antidépresseur, il est faux la France n’arrive qu’au cinquième rang mondial.

Parmi les sociétés qui produisent ce genre de médicament, on trouve Lundbeck France qui produit des médicaments dans le domaine d’Alzheimer, les antidépresseurs. Lundbeck France est dirigé par la CEO Marie-Laure Pochon.

 

 

 

Comments are closed.