Mai 1, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Vivre librement son islam en France

Vivre librement son islam en France

Vivre librement son islam en France

Réunissant plus de cinq millions d’habitants fidèles à l’Islam, la France est considérée comme la première communauté musulmane de l’Union Européenne devant l’Allemagne.

Souriante à toutes les cultures et reconnue pour son ouverture à toutes les religions et les pratiques spirituelles, la France regroupe un bon nombre de musulmans et donne forme à des milliers de mosquées éparpillées sur tout le pays.

L’islam est la deuxième religion en France après le christianisme

Depuis quelques années, le France connaît un événement spectaculaire qui perdure tout un mois. Le début ramadan 2018 rassemble plus de 70% de jeûneurs pratiquants.

Donnant lieu à près de 3000 mosquées et lieux de cultes et mosquées, et célébrant chaque année l’arrivée de mois de Ramadan dans les mairies des plus grandes villes comme Paris, Nice et Marseille, la France intrigue par la liberté qu’elle offre à ses citoyens de confession musulmane et encourage de plus en plus les musulmans étrangers à s’y installer.

Le Ramadan arrive à grand pas, qu’en pensent les français ?

D’ici quelques semaines, les lieux de cultes musulmans et les mosquées accueilleront des millions de pratiquants assoiffés de piété et d’autres bienfaits spirituels de ce mois sacré.

Bientôt, les fidèles musulmans s’abstiendront de manger, de boire et d’avoir des relations sexuelles durant la journée.

Quelle pratique de l’islam ?

Il est important de saisir la différence entre se déclarer croyant et pratiquer une religion. Contrairement aux personnes se présentant comme catholiques et fréquentant rarement voire jamais les églises, les musulmans sont peu nombreux à prier chaque jour ou aller chaque semaine à la mosquée.

Le mois de Ramadan une occasion à ne pas manquer

Le mois de ramadan réuni chaque année en France les musulmans pratiquant et les moins pratiquants convaincus de l’importance de ce mois bénis.

D’après une étude réalisée par l’Institut Français d’Opinion Publique, reposé sur des sondages effectués auparavant, 75 % des français issus de familles d’origine musulmane se disaient croyants. Ces chiffres montrent une forte augmentation par rapport aux pourcentages des études réalisées entre 2001 et 2007.

Toujours selon la même étude, les chiffres montrent une hausse de la pratique du jeûne durant le mois de ramadan, observé par 71 % des interrogés, contre 60 % lors d’une enquête précédente en 1989. En revanche, seuls 6 % des interrogés disaient avoir déjà effectué le pèlerinage à La Mecque, qui est l’un des piliers de la religion musulmane.
En effet, les personnes revendiquant leurs pratiques religieuses sont de plus en plus nombreuses en France est les jeûneurs sont généralement des descendants de deux parents immigrés ou d’origine musulmane.

Read More
Avr 13, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Pression, fuite ou ‘‘ machination ’’ : pourquoi le théologien suisse est-il toujours en détention provisoire ?

Pression, fuite ou ‘‘ machination ’’ : pourquoi le théologien suisse est-il toujours en détention provisoire ?

Pression, fuite ou ‘‘ machination ’’ : pourquoi le théologien suisse est-il toujours en détention provisoire ?

 

Selon un document consulté par la RTL et qui a révélé le mardi 27 février que la décision sur le maintien du théologien Tariq Ramadan en détention provisoire est justifiée par le risque que ce dernier réitère les faits qui lui sont inculpés. Les craintes de pressions sur les présumées victimes ou témoins, ou une fuite à l’étranger viennent aussi motiver la décision des juges.

Les soutiens du théologien dénoncent un complot.

 

 

Une machination ?

 

Les accusations d’actes immoraux qui ont visé l’intellectuel suisse, Tariq Ramadan, début février, ont abouti à sa mise en examen puis sa mise sous écrou. Deux décisions très contestées par ses proches et partisans qui dénonce une ‘‘ machination ’’.

Il s’offusque également du fait que l’islamologue très controversé du moment soit maintenu dans une cellule à l’isolement (pour une durée indéterminée).

Cette procédure n’est par conséquent possible que lorsque les juges d’instruction craignent que laisser le présumé en liberté porte atteinte à la sécurité des personnes ou au bon déroulement de l’enquête, et que le port d’un bracelet électronique ou un contrôle judiciaire leur apparaissent insuffisants.

Or, depuis l’ouverture de cette enquête, l’islamologue avait fait preuve d’une coopération exemplaire, il s’est même présenté de son plein gré à la convocation de police.

 

La radio luxembourgeoise a pu consulter la décision de la Cour d’appel de Paris sur le maintien en détention du théologien, qui noterait qu’il est à craindre que ce dernier renouvelle ses actes s’il était remis en liberté, même muni d’un bracelet électronique ou placé sous contrôle judiciaire.

Pour la justice, l’intellectuel cumulerait les critères de risques.

Cette conclusion serait par ailleurs motivée par le fait que les victimes présumées auraient eu des révélations assez concordantes concernant le comportement de l’islamologue.

La radio luxembourgeoise a pu consulter la décision de la Cour d’appel de Paris sur le maintien en détention du théologien, qui noterait qu’il est à craindre que ce dernier renouvelle ses actes s’il était remis en liberté, même muni d’un bracelet électronique ou placé sous contrôle judiciaire.

 

 

Que prévoit la Loi ?

 

La détention provisoire peut être envisagée lors d’une enquête judiciaire, d’une comparution sur reconnaissance anticipée de la culpabilité de l’individu ou lors d’un procès en comparution immédiate.

Le texte de loi, souligne le caractère généralement exceptionnel de cette mesure privative de liberté.

Le JLD devrait en principe en premier lieu envisager l’assignation de résidence surveillée (avec le port d’un bracelet électronique) ou le placement sous contrôle judiciaire, et auxiliairement la mise en détention provisoire.

 

Une pétition lancée en mars dernier, en faveur de la libération de l’intellectuel, avait recueilli près de 115 000 signatures. La cagnotte destinée à couvrir les frais de justice avait atteint plus les 107 000 euros et plus.

La pétition élaborée par le comité de soutien du prédicateur dénonce ‘‘ une implication malveillante des médias ’’ dans cette affaire et ‘‘ des allégations infondées ’’.

 

Le professeur genevois a été inculpé et écroué le 2 février dernier. Henda Ayari, la première plaignante (une ex-salafiste convertie en une militante féministe) l’accuse des pires actes ayant eu lieu en 2012 à Paris.

La deuxième plaignante, la quarantaine a choisi le pseudonyme de ‘‘ Christelle ’’, elle souffre d’un handicap physique et accuse l’intellectuel d’avoir tenté de l’approcher à Lyon en 2009 (lors de leur unique rencontre).

Read More
Avr 11, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur     Évolution des systèmes mobiles

    Évolution des systèmes mobiles

    Évolution des systèmes mobiles

 

En France, les entreprises de téléphonie comme “Paritel” et “Orange” ont décidé que les systèmes mobiles ne remplaceraient pas les communications filaires.

 

  L’essor des systèmes mobiles

 

Durant les années 1970 et 1980, les mobiles connaissent de nouvelles applications avec les liaisons maritimes grâce à l’arrivée des systèmes satellitaires.

L’apparition des semi-conducteurs provoque un nouvel essor des technologies sans fil, attribuable à la baisse des prix, ce qui permet alors d’ouvrir le marché de radiotéléphonie aux secteurs commerciaux.

Les années 1970 voient l’émergence de la radiotéléphonie privée par la voie des réseaux à ressources partagées, des canaux banalisés, de la radio mobile privée et des satellites.

 

Ces expériences sont considérées comme les premières expérimentations commerciales des technologies sans fil.

 

La présentation chronologique s’arrête au début des années 1980, car, si elle justifie pour les innovations technologiques comme les cellulaires, les SCP et les systèmes mobiles de troisième génération, elle apparaît peu adéquate pour analyser les facteurs technologiques, socio-économiques et réglementaires qui ont contribué à l’explosion des systèmes mobiles.

 

Ainsi, les différentes appellations qui ont vu le jour depuis un siècle sont caractérisées soit par l’utilisation qu’on en a fait (les réseaux privés), soit par les techniques utilisées (les cellulaires), soit par les objectifs recherchés.

En raison des technologies utilisées et des acteurs concernés, certaines applications des technologies sans fil ont été volontairement écartées :

– Les systèmes satellitaires que sont les systèmes à couverture globale, l’information routière des véhicules par les systèmes GPS, et les systèmes de communication aéronautiques et maritimes.

 

Ce bref historique montre que le développement des systèmes mobiles s’inscrit dans un continuum temporel où chaque nouvelle technologie vient coexister avec les précédentes.

 

Les forces en présence, issues d’abord du domaine de la radiodiffusion, puis des télécommunications, ont contribué à l’élaboration de l’offre des mobiles.

La tendance de ces marchés est d’intégrer les traitements informatiques pour des systèmes de plus en plus sophistiqués.

L’idée est donc de connecter directement des ordinateurs par des réseaux sans fil, les LAN et les WAN, et de transmettre des télécopies, des textes et toutes sortes de données.

Le reste de marché se partage entre les réseaux privés, la radiomessagerie, le téléphone de voiture, les canaux banalisés, les radiocommunications avec les navires ainsi que les téléphones cellulaires et les SCP.

 

  Les réseaux comme leviers de développement des entreprises :

Le développement des technologies de la communication et de l’information a contribué en quelque sorte à une croissance exponentielle des réseaux sociaux, offrant l’opportunité pour les entreprises d’intégrer à moindre coût et facilement une communauté d’affaires.

Les entreprises de télécommunication doivent donc développer leurs stratégies de réseaux en construisant des offres globales, pour qu’ils puissent accéder à de nouveaux marchés et accroître leurs capacités de production.

Au jour d’aujourd’hui, Paritel est le meilleur opérateur télécom pro.

Read More
Mar 22, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Où est ce qu’on en est dans l’affaire du théologien suisse ?

Où est ce qu’on en est dans l’affaire du théologien suisse ?

Où est ce qu’on en est dans l’affaire du théologien suisse ?

 

Une cagnotte pour libérer l’islamologue suisse atteint les 26 000 euros en l’espace de deux jours !

En 48 heures, plus de 26 000 euros ont été levés. Une nouvelle cagnotte en ligne a été mise en place en guise de soutien à l’islamologue Suisse « Tariq Ramadan » qui est actuellement placé en détention provisoire et mis en examen, et ce, depuis le début février en raison d’accusation (à tort) qui aurait prédicter le rapprochement de l’homme de certainnes femmes (le moins que l’on puisse dire c’est q’uil s’agit de personnes vulnérables).
C’est la seconde opération de ce genre. Fin février, le groupe ‘‘ Free Tariq Ramadan ’’ avait récolté près de 107 euros.

Un rassemblement devant la cour de la justice

L’affaire du petit-fils de la confrérie (islamiste) des frères musulmans a engendré de vives émotions auprès de la communauté musulmane. Certains dénoncent un ‘‘ complot ’’ contre l’un des rares personnages médiatiques de l’islam en Europe.
En faveur de cette campagne, un travail colossal ainsi que de grands efforts sont déployés sur différentes plateformes, pour que l’homme suisse ait droit à la meilleure défense possible ainsi qu’à toutes les chances de bénéficier d’un procès judiciaire équitable.
Niant ces faits, l’intellectuel musulman suisse, avait été incarcéré en banlieue parisienne par la justice qui craignait une possible fuite, une réitération des faits ou des pressions causées sur les plaignantes.
Le premier jeudi du mois de février, plus de quatre-vingts personnes se sont réunies en fin de journée devant le palais de la justice de Paris pour revendiquer le maintien en détention de « Mr Ramadan », ‘‘ c’est de la torture physique et psychique, la présomption d’innocence n’est pas respectée ’’ pouvait, on lire sur les T-shirts de certaines femmes.

Un rapport médical effectué ‘‘ sommairement ’’

Depuis le vendredi  2 février, l’homme âgé de 55 ans est hospitalisé à l’Hôpital Universitaire au 13e arrondissement de Paris, souffrant d’une neuropathie et d’une sclérose en plaques, des sources médicales affirment que l’état de santé de l’homme s’est dégradé. Les groupes de soutien et les membres de la famille de l’homme expriment leur vive inquiétude quant à sa santé.

À la mi-février, une première expertise dans l’urgence avait été réalisée, et ce, à la demande de la cour d’appel de Paris dans le but de statuer sur le recours de l’intellectuel suisse contre sa mise en détention provisoire. Visiblement, l’expert médical avait conclu que l’état de santé de l’homme n’était pas contraire à son placement sou écrou. Toutefois, il a recommandé un bilan neurologique complet.
Initialement prévue en fin mars, la nouvelle expertise médicale de l’islamologue a été reportée au 15 avril. Ses soutiens affirment clairement que la détention préventive dont il fait actuellement l’objet ne présente aucune raison d’être et a parallèlement des répercussions graves sur sa santé très fragile. La défense du théologien critiquait dans un mémoire transmis à la cour de la justice, un examen effectué ‘‘ sommairement ’’, et a relevé que le médecin n’avait pas le dossier médical de son patient. Par ailleurs, les avocats ont proposé des garanties pour essayer d’obtenir la libération de leur client ; le versement d’une caution de 50 000 euros, l’obligation de pointer quotidiennement au commissariat ainsi que la remise de son passeport suisse.

Read More
Mar 22, 2018

Posted by | Commentaires fermés sur Réseaux télécoms

Réseaux télécoms

Réseaux télécoms

 

Au jour d’aujourd’hui, on assiste à une profonde mutation des réseaux de télécommunications vers des performances incroyablement supérieures et permettant des services entièrement nouveaux.

 

   Mutation des réseaux de télécommunications

L’ancien réseau téléphonique numérique en technologie circuits est en cours de démontage, le remplacement de la boucle locale en cuivre par un raccordement des abonnés en fibre optique est démarré avec l’objectif de donner à chacun une bande passante de 100 Mbits/s.

Ainsi également le raccordement radio 4G est en passe d’atteindre le Gigabits/s de débit.

Quant à la migration vers le tout IP, elle est en voie d’achèvement et des services de natures profondément différentes, fixes et mobiles, utilisent maintenant un même réseau, dit de convergence.

L’IMS, la nouvelle architecture de contrôle de ce réseau de convergence, fonctionne avec des réseaux d’accès de toute nature : ADSL, Fibre optique, 3G, LTE, 4G et des terminaux multimodes capables de communiquer sur toutes ces technologies.

De nouvelles fonctionnalités de communication sont maintenant largement disponibles assurant une continuité entre communication fixe et communication mobile.

 

Le service téléphonique lui-même est en cours d’évolution vers un mode d’emploi très amélioré (Rich Communication Suite : incorporation des services de présence, de messageries, de conférences, etc.), ainsi que vers une intégration des services multimédia (visiophone, partage d’écrans ou de vidéos).

 

Les services de télécommunication employés par les utilisateurs ne sont pas des services élémentaires, ils résultent de la composition de fonctionnalités d’accès, des fonctionnalités de réseaux intelligents, des fonctionnalités de sessions et des fonctionnalités de connexion.

 

   Qualité de service dans les réseaux IP :

Les signalisations de QoS (Quality of Service) (RSVP, COPS, LDP), sans lesquelles il n’aurait pas été possible de passer à la téléphonie IP avec une qualité convenable sont maintenant largement mises en œuvre dans les réseaux d’opérateurs (comme, Orange, Paritel…).

Côté réseau et joignabilité, Orange et Paritel (opérateur télécom pro) restent les meilleurs opérateurs télécoms.

Ils sont les plus performants et les plus fiables en France !

  Communication multimédia et canaux logiques

La téléphonie sur IP nécessite d’ajouter à l’IP un protocole particulier pour la transmission de flux synchrones par l’intermédiaire d’un réseau asynchrone.

C’est le rôle du protocole RTP et des canaux logiques RTP.

 

  La fonction d’accès : MAP et Diameter

Dans les réseaux d’accès mobiles à technologie circuits (2G et 3G) la fonction d’accès met en œuvre la signalisation sémaphore MAP (Mobile Application Part).

Dans les réseaux d’accès basés IP (réseau fixe ADSL ou optique) et les réseaux mobiles basés IP (LTE, 4G) l’architecture globale de contrôle est l’IMS et la fonction d’accès de l’IMS remplace MAP par un nouveau protocole, inspiré de RADIUS : le protocole DIAMETER.

 

   Interconnexion avec les réseaux circuits :

L’interconnexion est basée sur l’équivalent dans le monde IP de la signalisation sémaphore : SIGTRAN.

 

Read More