Avr 21, 2016

Posted by | Commentaires fermés sur Airbus sacré Champions de l’export en 2015

Airbus sacré Champions de l’export en 2015

Airbus sacré Champions de l’export en 2015

Airbus explose les chiffres de l’export pour l’année 2015 :

Airbus est l’entreprise française qui exporte le plus, l’avionneur européen a dépassé pour la première fois l’an dernier les deux milliards d’euros de bénéfices, son carnet de commandes flirt avec les 900 milliards grâce à l’A 320 néo, la version re-motorisé de son bestseller, car le néo promet une baisse jusqu’à 20 % de la consommation de carburant à l’horizon 2020 du coup les mégas commandes s’enchaîne. 304 appareils pour la malaisienne Air Asia, 200 pour le louer d’avion AerCap et encore 180 pour l’indienne IndiGo.

Grace à Marwan Lahoud, le successeur de Jean Paul Gut chez EADS, le groupe devrait franchir le cap des 4 000 ventes, il est devenu la cash machine d’Airbus avec une recette simple l’innovation incrémentale en claire, faire du neuf avec du vieux. Une recette qui a si bien fonctionné qu’Airbus à damer le pion à son rival Boeing sur le front des commandes et comptes bien réitérer l’opération avec son A 300 et son A380.

Airbus et grâce à ses anciens et nouveaux dirigeants, tels que Jean-Paul Gut l’ancien numéro deux du groupe reconverti en Finance Internationale, ou encore son successeur Marwan Lahoud, est un élément macroéconomique, depuis quelques années Airbus décide du commerce extérieur français. Airbus est une composante importante du produit intérieur brut et de l’équilibre de la nation.

Airbus Group la locomotive de toute une filière aéronautique française et européenne fait de cette activité industrielle le premier exportateur français depuis plus de 10 ans. Quand on est le premier exportateur aussi durablement, on devient automatiquement un élément de l’économie d’un pays.

Read More
Avr 21, 2016

Posted by | Commentaires fermés sur Le scandale démocratique des Panama Papers analysé

Le scandale démocratique des Panama Papers analysé

Le scandale démocratique des Panama Papers analysé

PanamaPapers, une crise et un véritable scandale International:

Cette affaire est un point culminant, un changement de paradigme, car le monde n’a jamais atteint une crise de cette ampleur. Les chiffres publiés tendent à renforcer la crédibilité de l’affaire, mais personne n’a douter de l’exactitude de cette affaire. Selon les spécialistes, c’est une crise sans précédents, mais loin d'être une crise classique, il n’y a pas de victime au sens classique du terme, il n’y a pas d’images choc. Cette crise est simple d’un côté et dénote d'une grande dichotomie : il y a les méchants d’un côté très riches comme d’habitude et les autres. Et c’est très compliqué à expliquer, les sociétés-écrans et le reste. Aujourd'hui, on est dans l’effet d’annonce et vraiment dans le choc et ça fonctionne très bien, il n’y a pas un média sur la planète qui n’en parle pas. Ce choc créé, un amalgame énorme, car les gens qui y sont citées diffèrent de pays en pays et certains sont dans leurs droits par rapport aux pays dans lequel ils habitent. Ces révélations sont profitables à l’augmentation de l’audience des médias sans minimiser le fait que c’est un pas positif pour la démocratie et à l’état français. Il y a eu des réactions classiques par rapport à cette crise, des réactions tels que ce n’est pas moi, c’est l’autre à la Volkswagen, ce qu’on appelle aussi la recherche du bouc émissaire. Ce n’est pas moi, c’est ma banque, je ne suis pas au courant. Il y a aussi les réactions de déni qui peuvent être des réactions totalement culturelles. La Russie prend la crise différemment, elle est à la fois dans le déni et dans l’accusation du grand complot sur l’affaire des proches de Poutine qui sont accusées d’avoir détourné 2 milliards de dollars avec l’aide de sociétés-écrans.

Read More
Mar 17, 2016

Posted by | 0 Comments

Anders Behring Breivik terroriste norvégien d’extrême droite l’auteur des attentats de Norvège 77 morts et 151 blessés.

Breivik de nouveau devant la justice, mais cette fois dans un gymnase pénitentiaire transformé en prétoire pour l’occasion. Inspection corporelle quotidienne, le tueur d’Utøya qui a ouvert le procès avec un salut nazi revient sur ses conditions de détentions et met notamment en avant son isolement carcérale.

Détenu dans une prison de très haute sécurité à l’écart des autres prisonniers, ses contacts avec le monde extérieur restent extrêmement limités. L’accusation principale met en avant une peine qualifiée de cruel, inhumaine et dégradante, des mauvais traitements liés a un isolement prolongé.

La Norvège reçoit des critiques internationales à ce sujet depuis de nombreuses années, mais rien n’a vraiment changé de ce côté. Face a lui la défense a estimé que ses conditions de détention sont-elles conformes a ce qui est autorisé par la convention européenne des droits de l’homme.

Breivik dispose de trois cellules dont une pôle pour lui permettre d’effectuer des exercices physiques, les autorités ont aussi explique et passé au crible sont courrier afin d’éviter qu’il ne tisse un réseau de correspondance avec des sympathisants.

Pour certains rescapés, l’issue du procès sera sans surprise, car il utilise les faiblesses de la société en terme de droits de l’homme et au fait que la société norvégienne est évoluée et respecte ses droits. Il utilise ce levier contre la Norvège, mais la justice concluras que ses conditions de détention sont aussi bonne que possible.

Le 22 juillet 2011, Breivik fait explosé une bombe près du siège du gouvernement à Oslo avant de se diriger sur l’île d’Utøya et d’ouvrir le feu sur des adolescents pour la plus part, faisant 77 victimes au total.

 

Read More