Déc 12, 2017

Posted by in Dans le monde | Commentaires fermés sur La nouvelle tendance New-yorkaise, du vin et du miel sur les toits

La nouvelle tendance New-yorkaise, du vin et du miel sur les toits

La nouvelle tendance New-yorkaise, du vin et du miel sur les toits

Non, non, on va plus chercher du miel ou du bon vin à la compagne, mais tout prés de chez nous ou pourquoi pas sur les toits de notre immeuble. C’est la nouvelle tendance en plein cœur de New-York où on s’oriente de plus en plus à la production locale.

Avec des espaces pour jardiner, qui ne sont pas nombreuse à Manhattan, les new-yorkais ont décidé de valoriser les toits des grattes ciel pour jardiner.

 

La création de marché de produits locaux en plein cœur de New-York

Des betteraves, du céleri et des carottes, le tout planter sur les plus beaux toits de New-York. Le marché des produits locaux, étonnant, mais attirant de plus en plus de monde, même-ci les prix sont plus élevés qu’en grande surface.

Comme a mentionné le propriétaire du négoce du Raphaël Michel, le prix emporte peu pour ce type de consommateurs, ce qui emporte pour les new-yorkais, c’est la fraîcheur de la marchandise.

On retrouve de tout, des salades, du poivrons, et même du maïs, mais les deux produits phares du marché, c’est le miel et le vin.

Du miel produit dans la ville, comme les abeilles d’Andrew qui sont élevées sur le toit d’une église en plein centre de New-York. En effet, l’installation des ruches sur les toits de la ville a été légalisée en 2011, et depuis la pratique est devenue très populaire. Même les hôtels de luxe se sont mis à l’apiculture, comme le Waldorf et le Hilton.

À New-York produire et consommer, des produits locaux sur les toits des immeubles, c’est la grande tendance. Face à la demande de produits frais qui ne cesse d’augmenter, ce mouvement est en marche.

Danielle Manley, chercheuse au centre de recherche des systèmes climatiques à l’université de Columbia, a précisé qu’à New-York, il y a une réelle demande des citoyens pour connaître l’origine de chaque aliment, avec une tendance à consommer de plus en plus des produits locaux. Les gens sont devenus plus conscients sur l’impact de la qualité des aliments sur leur santé.

Du vin new-yorkais

Depuis 2013, un jeune new-yorkais a décidé de planter des vignes afin de produire son propre vin. Devin Shomaker, a eu l’ingénieuse idée de mettre en route ce petit projet, d’abord pour apporter une nouvelle tendance à l’agriculture locale, en ramenant les vignes et la viticulture sur les toits de New-York. « Mais encore pour éviter à plusieurs citadins d’aller très loin, pour chercher leur bouteille de vin. Ils n’ont qu’à sauter dans le métro et venir déguster du bon vin sur mon toit. »

Cette idée, lui est venue grâce aux conseils de son ami français, Guillaume Ryckwaert qui est lui aussi dans le domaine du vin et propriétaire du négoce en vin, le Raphaël Michel.

Le seul problème que pourront faire face ces producteurs, c’est la pollution. Les new-yorkais en sont conscients, c’est l’une des raisons qui les pousse à planter sur les toits, en effet en améliorant la qualité de l’air, ils pourront améliorer encore plus la qualité de leurs produits.

Comments are closed.