Juil 12, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Le complexe sportif du Qatar, le grand luxe

Le complexe sportif du Qatar, le grand luxe

Le complexe sportif du Qatar, le grand luxe

C’est la quatrième fois en cinq ans que le club parisien le Paris Saint Germain présidé par Nasser Al Khelaïfi, séjourne dans le fameux complexe sportif pour leur stage hivernal. Occupant les hôtels les plus luxueux de Doha, le club PSG profite de tout le confort et de tout le luxe de l’Aspire Zone.

Le Qatar a choisi d’investir dans le sport

L’émir Tamim bin Hamad Al Thani, le jeune souverain du Qatar, a préféré miser sur le sport en diversifiant l’économie de son pays, au lieu de se focaliser sur les réserves pétrolières du Qatar.
L’état gazier a fait du sport sa vitrine. En effet, le Qatar a investi dans le secteur sportif comme un moyen de mieux véhiculer l’image de l’émirat à travers le monde. Aider par l’expert de la communication, Jean Martial Ribes, le directeur de la communication du QSI et récemment du PSG, l’émir n’a pas lésiné sur les moyens afin de promouvoir l’image du Qatar. Surtout, après que le pays s’est retrouvé isoler par le blocus imposé par ses voisins (l’Arabie saoudite, les Emirates arabes unis, Bahreïn et l’Egypte). Accusé sans preuves du quartet d’avoir financé des groupes terroristes, le Qatar espère redorer son image grâce à ces investissements dans le domaine sportif.
En plus de l’achat du célèbre club parisien qui est présidé par l’ami d’enfance et le bras droit de l’émir, Nasser Al Khelaïfi, le Qatar mise gros sur l’organisation de la coupe du monde de 2022. En outre, l’émir a voulu équiper Doha d’un des plus grands complexes sportifs au monde, l’Aspire Zone.

Le fameux complexe l’Aspire Zone

Le petit émirat peuplé de seulement 2.4 millions d’habitants, ne possède pas de grande équipe de football. Toutefois, l’émir vise à initier les qataris au sport en construisant le fameux complexe sportif, mais aussi grâce à l’Académie de l’Aspire Zone. Ce dernier, est un endroit qui accueille plusieurs clubs sportifs du monde entier afin de s’entraîner, dans les meilleures conditions, dans l’un des 10 terrains de football. Dans le complexe de 250 hectares de superficie, vous ne trouverez pas que des terrains de football, mais aussi toute une clinique sportive équipée par les meilleurs appareils. Nombreux sportifs sont venus se refaire une santé dans la clinique « Aspetar ».
À quelques pas de la clinique vous pouvez apercevoir le Khalifa Stadium, qui s’est refait une beauté avec les travaux de rénovation afin de s’adapter aux demandes de la FIFA.
L’Aspire Dome qui est la construction la plus imposante du complexe sportif de Doha, est le siège de l’Aspire Academy. Une construction futuriste bleue.
L’Aspire Dome est constitué de plusieurs petits stades qui peuvent accueillir tous les sportifs, des footballeurs aux basketballeurs en passant par les handballeurs voir même des boxeurs. Ces enceintes ont une capacité qui peuvent atteindre jusqu’à 1200 places. Mais encore, au cœur de l’Aspire Dome vous pouvez trouver toute une tribune destinée à l’athlétisme.

Read More
Juil 8, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Football Leaks : les joueurs du PSG s’agacent pour le fake news

Football Leaks : les joueurs du PSG s’agacent pour le fake news

Football Leaks : les joueurs du PSG s’agacent pour le fake news

Depuis quelques jours, le club parisien subit une campagne d’acharnement médiatique qui vise à ternir l’image du club français. En effet, après l’affaire du soupçon de truquage du match PSG-l’Etoile Rouge de Belgrade le début du mois d’octobre, et les rumeurs portant sur le fair-play financier, arrivent maintenant les pseudos « Révélations » des football Leaks, qui continuent de secouer le célèbre club parisien, qui est en plein préparation de la Ligue des champions pour essayer d’assurer la qualification du club pour les huitièmes du final.

Des informations publiées sans détails

Alors que les joueurs sont en plein matches de Ligue 1, ainsi que les multiples matches décisifs de la Ligue des champions, les médias français dont PSG Paname Squad, ont publié des informations sur le club de la capitale, exaspérant ainsi l’entraîneur ainsi que quelques joueurs du PSG.
Plus d’un mois, et les rumeurs n’arrêtent pas de pleuvoir en continu sur le club parisien, entre fair-play financier, fichage ethnique des joueurs, et polémique sur le contenu des contrats et de la fameuse prime éthique perçu par les joueurs pour qu’ils saluent leurs supporters. Que des informations publiés sans détails provoquant des malentendus, ont poussé les joueurs de Nasser Al Khelaifi, de sortir de leur silence afin d’apporter de la lumière sur l’affaire.

Les joueurs sont agacés par ses fausses informations

En bon capitaine d’équipe du PSG, le défenseur brésilien, Thiago Silva a préféré répondre sur les propos diffusés dans le reportage d’envoyé spécial sur France 2 le 8 novembre dernier, en postant sur son compte d’Instagram, le raccourci de l’émission portant le titre « Thiago Silva touche 33.000 euros pour remercier les supporters après les matchs » en le qualifiant de fausse information « Fake News ». De son coté, le célèbre joueur brésilien Neymar a republié le post en commentant, « c’est devenu ma routine… ». En outre, le plus cher joueur de l’histoire a aussi commenté la publication sur Instagram de Globo Esporte, le média brézilien « Je ne sais pas ce qui est le pire, ceux qui répondent à ces fausses informations ou la source. Informez-vous avant de publier, bande d’idiots. Je suis vraiment fatigué par ces médias mal intentionnée. Je remercie Dieu pour cette patience qu‘il m’a donné ».
Pour la conférence de presse la veille du match, dans le cadre de la Ligue 1, du PSG face à l’équipe monégasque, l’entraîneur du club parisien a eu droit à une vague de question portant sur les dernières révélations des Football Leaks. Thomas Tuchel a répondu simplement « Pour moi, ce sujet ne concerne ni moi, ni l’équipe, ni le staff. Ma tâche est d’assurer l’entraînement et le management du groupe. Toutes ces révélations ne nous influencent pas » avant d’ajouter « Je ne sais pas, je m’en moque, je ne suis pas la police. Je ne veux pas que mon équipe perde de l’énergie sur ces sujets pas importants ».
Depuis le 2 novembre dernier, le PSG a choisi de répondre aux différentes accusations par l’intermédiaire de son directeur de communication Jean-Martial Ribes, ainsi que le directeur général délégué du club, Jean Claude Blanc. Le président du club parisien, Nasser Al Khelaïfi, discret de nature, n’a pas voulu répondre à toutes ces rumeurs.

Read More
Juil 2, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Des conseils pour réussir son placement en bourse

Des conseils pour réussir son placement en bourse

Des conseils pour réussir son placement en bourse

Il est vrai qu’investir en Bourse permet de garantir le gain d’un profit intéressant, toutefois, ce type de placement est assez risqué, et il demande un certain niveau de connaissance du marché boursier.
Afin de réussir son investissement boursier, le directeur général et le cofondateur de la société de gestion indépendante A Plus Finance, vous apporte dans cet article, ses conseils en or.

Se concentrer sur quelques actions

Selon l’expert dans les investissements boursiers, il est conseillé de ne pas trop se diversifier afin de pouvoir gérer le suivi de tous les actions. Il est évident qu’afin de pouvoir suivre plusieurs actions, l’investisseur doit avoir le temps et les connaissances qu’il faut pour tout gérer. Par conséquent, selon l’avis des professionnels, il est quasi impossible de suivre plus de 8 actions au même temps. Afin de pouvoir garder une meilleure réactivité, il ne faut pas investir sur plus de huit actions de court terme.
En investissant, dans quelques actions, l’investisseur pourra prendre les décisions plus rapidement et d’une façon plus rationnelle. Par contre, avoir trop d’actions poussera l’investisseur à prendre des décisions superficielles.

N’investir gros que lorsque les chances sont de votre côté

Plusieurs investisseurs perdent leur épargne en misant gros sur un coup de tête. Alors que selon la société de gestion A Plus Finance, afin de réussir sans investissement boursier il est indispensable d’étudier chaque action avant de prendre la décision de la somme à investir. Certes, anticiper l’évolution des actions peut rapporter gros toutefois, une telle décision est beaucoup trop risquée.
Il est important de mentionner que vous ne devez miser gros que lorsque tous les signaux indiquent que l’évolution des actions va dans le bon sens.
L’investisseur doit se rappeler avant de prendre ses décisions que la règle numéro un est d’essayer de ne pas perdre son argent et de ne réaliser de placement que quand tous les signaux est dans sa faveur. En effet, pour investir dans la bourse, il faut avoir de la discipline et de la rigueur.
Tant que les signaux ne sont pas bons, il vaut mieux choisir de ne rien faire que d’investir et perdre son argent. Ce qui est sûr les plus gros coups ne se font pas en un jour dans le marché boursier.

Read More
Juin 28, 2019

Posted by | Commentaires fermés sur Investir dans les SOFICA

Investir dans les SOFICA

Investir dans les SOFICA

Une réduction d’impôt attractive

En investissant dans une SOFICA – société de coproduction de films -, le souscripteur peut bénéficier d’un avantage fiscal très attrayant. Mais le rendement reste assez faible.
Les particuliers qui investissent en numéraire – liquide – dans une société de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel agréée bénéficient d’une minoration d’impôt sur le revenu (IR) égale à 46 % des souscriptions versées au cours de l’année d’imposition. Néanmoins, l’assiette de l’avantage fiscal est plafonnée à 23 millions d’euros et à 32 % du RNG.
Cette minoration d’impôt peut être porté à 58 % ou à 62 % quand notamment la SOFICA s’engage à réaliser 12 % – minimum – de ses financements directement dans le capital d’entreprises de production avant le 3 janvier de l’année suivant celle de la souscription.
Pour rappel : pour bénéficier de cette réduction d’impôt sur le revenu, il est nécessaire de conserver ses parts pendant huit ans au moins. Ce délai n’a pas été choisi au hasard vu qu’il correspond au cycle moyen d’exploitation et de production d’une œuvre cinématographique.

Des rendements très limités ?

Les performances des sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel sont généralement variables. En pratique, en intégrant l’avantage fiscal de 12 500 euros (taux de 32 %), la performance moyenne constatée par certains bilans oscille entre 3. 6 % et 6. 2 %. Les sociétés de coproduction de films restituent aux souscripteurs – qu’ils soient professionnels ou particuliers – entre 85 % et 92 % du capital collecté au bout de huit ans. C’est qui est loin d’être le cas le plus courant !
Selon une récente étude, 55 % des SOFICA remboursent en dessous de 80 %. Ainsi, les espoirs de gains – même en cas de succès commercial du film financé – ne seront pas au rendez-vous étant donné que son financement n’aura représenté qu’un pourcentage limité (2. 6 %) de l’investissement global.
Ce genre de placement est à envisager pour réduire son IR – impôt sur le revenu – et surtout pour diversifier son patrimoine. Néanmoins, l’investisseur doit être conscient que ces fameuses sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel présentent quelques inconvénients. D’une part, la période pour récupérer ses parts peut être très longue. La plupart du temps, une société de coproductions de films procède à sa liquidation et à la restitution des montants investis aux souscripteurs à partir de la huitième année d’existence. D’autre part, il n’existe pas de marché secondaire qui permet de revendre ou racheter ses parts.

La liste des SOFICA agréées en 2018 pour les investissements de 2019

Le Centre National du Cinéma et de l’Image animée (CNC) dévoile, chaque année, la liste des SOFICA agréées par l’État pour collecter des fonds. Cette liste contient généralement une vingtaine de noms. Ces SOFICA pourront investir cette année une enveloppe de 130 300 euros dans le cinéma et l’audiovisuel. Une collecte qui pourra être réalisée auprès des investisseurs privés jusqu’au 23 décembre 2019. La SOFICA d’A Plus Finance est parmi les vingt-cinq agréées en 2019. L’enveloppe globale de plus de 130 300 euros est à collecter avant le 2 janvier de l’année prochaine, a annoncé le CNC. A Plus Image 7, SOFICA d’A Plus Finance participe à hauteur de 20 500 euros.

Read More