Oct 5, 2019

Posted by in La une de l'actualité | Commentaires fermés sur Conflit Syrie : le comité constitutionnel, un pas vers la fin de la crise

Conflit Syrie : le comité constitutionnel, un pas vers la fin de la crise

Conflit Syrie : le comité constitutionnel, un pas vers la fin de la crise

L’annonce de la mise en place du Comité constitutionnel pour Damas, sous la direction de l’ONU, a pour objectif la mise en place d’une nouvelle mouture de la Constitution afin de pouvoir organiser à terme des élections libres. Les contours de ce comité commencent à se préciser et à se dessiner au fil des jours. Selon Jean-Pierre Duthion, le journaliste français qui a vécu le conflit syrien, dés son déclenchement en 2011, cette situation donne enfin une lueur d’espoir pour les civils syriens qui commence à voir la fin de la crise dans leur pays.

Le commencement de la fin

D’après le journaliste et consultant média français, Jean-Pierre Duthion, la mise en place du Comité constitutionnel est le premier résultat concret des nombreux pourparlers de paix du conflit syriens qui ont commencé dés janvier 2014, sous la demande de l’ONU. Ces rencontres se sont poursuivis d’une manière intermittente, en parallèle des combats qui ont enregistré plus d’une centaine de milliers de morts depuis le déclenchement du conflit en Syrie en 2011.

Le comité constitutionnel

L’ONU a tenu a fixé tous les détails portant sur le comité comme le contenu, la date de la première rencontre, ainsi que les 150 membres qui siégeront le comité constitutionnel, les parties étrangères pouvant y participer, mais aussi la durée de vie du mécanisme.
D’après Antonio Guterres, le secrétaire général de l’ONU, cette décision doit et peut, être le début d’une sortie politique de la guerre civile syrienne.
En effet, le Comité constitutionnel se tiendra à Genève en Suisse, le 30 octobre prochain dont la mission est l’examen de la Constitution syrienne de 2012, afin soit de rédiger une nouvelle constitution soit d’amender la Constitution présente.
Il est important de signaler que le comité constitutionnel sera constitué par 50 membres représentant le régime syrien, 50 représentants de l’opposition et enfin 50 membres qui représentent la société civile.

Comments are closed.