Juin 12, 2019

Posted by in Finance | Commentaires fermés sur Investir dans la forêt : un placement risqué, mais avec une forte rentabilité

Investir dans la forêt : un placement risqué, mais avec une forte rentabilité

Investir dans la forêt : un placement risqué, mais avec une forte rentabilité

Investissement financier encore méconnu par une grande majorité de français, investir dans la forêt est un moyen efficace afin de diversifier son épargne. Comment et quand investir ? Grâce à l’intervention du directeur général de la société de gestion A Plus Finance, vous aurez tout le mode d’emploi de ce type de placement assez rentable qui est parfait pour toute transmission.

Investir dans la forêt

Très souvent transmise durant un héritage, la forêt peut constituer un placement financier à tout épargnant qui cherche à diversifier son patrimoine. L’investisseur peut soit acquérir des parcelles de forêt en direct soit souscrire dans des placements collectifs comme les sociétés d’épargne forestière ou les groupements fonciers forestiers, soit de posséder un compte d’investissement forestier et d’assurance. Ce dernier est plutôt réservé aux propriétaires qui ont souscrit soit une partie soit toute la surface forestière qui est assurée du risque de tempête.
La somme à investir autorisé est égal à 2 500 euros par hectare couvert de forêt. Ces montants investis sont exonérés à hauteur de 75 % d’impôt de solidarité sur la fortune. En outre le droit de mutation est à titre gratuit.

Le rendement de l’investissement

Certes, le risque ce type de placement est assez important puisque à tout moment la forêt peut partir en fumée à cause des catastrophes naturelles, toutefois, il est assez rentable. Il est important que l’investisseur effectue le bon choix de la nature des plantations afin d’éviter d’augmenter le risque.
Selon la société de gestion indépendante A Plus Finance, investir dans la forêt peut rapporter entre 3 et 4 % par an. Néanmoins, les revenus des coupes sont bien espacés dans le temps.
Il est important de mentionner que la valeur de la forêt varie selon le prix du sol, de la nature, de la densité et de la localisation du boisement. En effet, le prix du bois peut se vendre à 15 000 euros l’hectare.
Investir dans la forêt est aussi une opportunité d’avoir votre argent disponible, si vous trouvez un acheteur. Néanmoins, il faut savoir que l’avantage fiscal est accordé seulement à l’entrée si et seulement si l’investisseur conserve les terrains durant 15 ans ou pendant 8 ans pour les sociétés d’épargne forestière et les groupements fonciers forestiers.

Comments are closed.