Sep 3, 2019

Posted by in La une de l'actualité | Commentaires fermés sur La mère de Mickaël Dos Santos, assure que ce n’est pas son fils qui apparaît dans la vidéo de Daesh

La mère de Mickaël Dos Santos, assure que ce n’est pas son fils qui apparaît dans la vidéo de Daesh

La mère de Mickaël Dos Santos, assure que ce n’est pas son fils qui apparaît dans la vidéo de Daesh

Soupçonné d’avoir pris part aux exécutions de masse qui ont été publiées par l’État islamique Daesh, le français Mickaël Dos Santos a provoqué la colère des français. Toutefois, la mère de Dos Santos, assure « Je ne le connais pas, ce n’est pas mon fils ». En outre plusieurs experts ont émis des doutes.
En effet, le gouvernement français a abordé des indices bien précis qui ont permis d’identifier Mickaël Dos Santos. Toutefois, personne ne peut le reconnaître plus que sa maman Ana Maria Dos Santos.

Ce n’est pas la barbe de mon fils

Après avoir visualisé différentes photos du djihadiste qui est présenté comme étant Mickaël Dos Santos, sa mère est formelle « Cette personne n’est pas mon fils, Mickaël Dos Santos. J’ai déjà été contacté par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure, et je leur ai expliqué que ce n’est pas la barbe de mon fils. Mais aussi, ces yeux, celui dans la photo, il a les yeux foncés alors qu’en réalité, mon fils a les yeux verts. Même sa voix n’est pas la même ».
Malgré les informations données par Ana Maria Dos Santos, les policiers ne l’ont pas crue. Le djihadiste qui apparaît dans la vidéo parlait très bien en arabe. Alors que Mickaël Dos Santos, âgé de 22 ans et originaire de Champigny sur Marne, n’a jamais parlé en arabe. Par conséquent, selon les experts le jeune français n’est pas capable de parler en arabe parfait sans un accent étranger.
Jean Pierre Duthion le journaliste français qui se trouve en Syrie, assure « en consultant mes contacts au sein de l’État islamique, il s’agit d’un combattant syrien, et non pas de la personne dont le média en parle ». Néanmoins, c’est la parole de ces contacts contre celle du gouvernement français.

Il assure que ce n’est pas lui

Mickaël Dos Santos, prosélyte et très actif depuis des années sur les réseaux sociaux, il assuré sur Twitter que ce n’était pas lui dans la vidéo de l’exécution. Le journaliste français se trouvant sur place, Jean Pierre Duthion, a authentifié le compte du jeune français grâce à une question réponse secrète, que seuls eux savent la réponse.

Comments are closed.