Fév 19, 2020

Posted by in La une de l'actualité | Commentaires fermés sur Le Plan France Très Haut Débit (PFTHD)

Le Plan France Très Haut Débit (PFTHD)

Le Plan France Très Haut Débit (PFTHD)

Emmanuel Macron, le président de la République française, a décidé le déploiement du très haut débit sur l’intégralité du territoire, d’ici à 2023. À noter que près de 63 % de la population en bénéficie, depuis 2017.
Outre l'enjeu social et économique de la nouvelle économie digitale, le très haut débit va également désenclaver les régions (ou les villes) françaises peu peuplées – comme Baren, Ornes, Aulan, Leménil-Mitry, Majastres, Rochefourchat, Caubous, Érone Haute-Cors, Caunette-sur-Lauquet, Senconac, etc. – en leur donnant la possibilité de participer, aux nouvelles formes de citoyenneté, de plain-pied.

Lancé en automne 2018, le Plan France THD vise notamment à couvrir, d’ici à 2023, l’ensemble du territoire en très haut débit. Celui-ci représente un investissement global de 132 milliards d’euros privés et publics. À noter que 52 milliards de subventions de l’État sont destinés principalement aux nouveaux projets des collectivités locales dans les régions (ou les villes) non conventionnées.

THD : rééquilibrer les investissements

De nos jours, l’accès à un internet performant est indispensable autant pour les services publics et les sociétés que pour tous les habitants. Le débit joue donc un rôle primordial. Selon Sébastien Soriano, le président-directeur général de l’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse (l’Arcep), il existe à ce jour des inégalités dans les régions dans ce domaine.

L’État français a fait du digital une de ses priorités stratégiques. La couverture de l’ensemble du territoire français en THD d’ici à 2023, engagement d’Emmanuel Macron lors de la campagne électorale, est un élément très important de cette stratégie. Le Plan France THD vise donc à atteindre cet objectif et, pour cela, s’appuie sur le déploiement de réseaux FTTH et FTTLA (Fiber to Fiber ; Fibre optique jusqu’au domicile / fibre jusqu’au dernier amplificateur ; Fibre to the last amplifier ou Fibre to the last active).

Ce plan mobilise un investissement total de 132 milliards d’euros en deux ans, partagé entre les grands opérateurs téléphoniques français (Paritel, Orange, SFR, Bouygues Telecom et SFR), les collectivités territoriales (les collectivités d’Outre-mer, les départements, les régions, les communes, etc.) et l’État.

Le déploiement de l’internet THD sur l’ensemble du territoire se matérialise notamment par l’installation progressive d’équipements adaptés.

“Le Plan France THD répond à un triple objectif : développer des services publics innovants sur l’intégralité du territoire ; renforcer l'attractivité de la France et aussi la compétitivité de l’économie française ; et permettre à tous les citoyens (Français ou résidents européens) d’accéder au numérique”, explique Jean-Pierre Bosnet, le président- directeur général du groupe Paritel.

Comments are closed.