Jan 8, 2020

Posted by in Dans le monde | Commentaires fermés sur Les fausses interprétations du livre Saint en Islam

Les fausses interprétations du livre Saint en Islam

À l’instar, de la bible, le livre saint en Islam, a été sujet à plusieurs traductions dans différentes langues. Il est important de mentionner que la première traduction du Coran en latin effectuée par Robert de Ketton et qui date de 1143, a été réalisée sous la demande de l’abbé de Clunny, Pierre le vénérable. Cette traduction a eu pour objectif de démasquer le faux prophète. Par conséquent la mauvaise réputation dont jouit actuellement le messager d’Allah remontre réellement à cette première traduction qui était plutôt malveillante.
Ainsi, un grand nombre de fausses interprétations ont vu le jour. Grâce à l’intervention de l’Anthropologue, Malek Chebel, vous saurez le vrai du faux.

La religion de l’islam ne connaît ni Moïse, ni Jésus, ni Marie

Contrairement à ce qu’un grand nombre de personnes peuvent penser, le Coran cite toutes les personnes du nouveau et de l’ancien testament, et plus encore. En effet, le livre saint en Islam reconnaît 28 prophètes bibliques allant de Abraham et David, jusqu’à Moïse en passant par Jésus. Il existe même toute une sourate qui porte le nom de Marie, sourate Maryam (19). Au niveau de la sourate, Allah a détaillé tous les secrets de la naissance de Jésus. Seule femme à être identifiée par le livre saint en Islam, Marie, est présentée comme un être pur et aimé par Allah.
Il existe même certains prophètes qui sont reconnus au Coran toutefois au niveau de la bible ils ne sont pas reconnu, comme c’est le cas d’Isaac, d’Ismaël et d’Adam, de Joseph, d’Aaron, de Noé, de Loth, de Saül et de Salomon, ou ils ne sont pas cités du tout comme Salih et Hûd.

Les messagers d’Allah au Coran

On peut observer qu’au niveau des messagers de Dieu qu’il existe une certaine hiérarchie assez discrète que l’en différencie grâce aux différentes qualifications. Il y a le messager, l’envoyer, le prophète, ainsi que le prophète rapproché à Allah « l’élu », comme c’est le cas de Moïse, Abraham, Jesus et Mohamed.
Parmi les prophètes qui sont les plus cités au Coran à l’exception de Moïse, d’Abraham, de Mohamed et de Jésus, qui reviennent régulièrement dans plusieurs sourates comme sourate Al Baqara (20), sourate Ibrahim (14), on peut trouver : Aaron, David, Adam, Al Yasa, Elias, Dhu Kifl, Idris, Hûd, Ismaïl ,Yahya, Ayyoub.

Comments are closed.