Fév 26, 2020

Posted by in La une de l'actualité | Commentaires fermés sur Plan France Très Haut Débit (PFTHD) : garantir l’accès de tous à un internet performant

Plan France Très Haut Débit (PFTHD) : garantir l’accès de tous à un internet performant

Plan France Très Haut Débit (PFTHD) : garantir l’accès de tous à un internet performant

Après la réouverture du guichet ‘Plan France Très Haut Débit’ en mars dernier, le gouvernement français a signé, le mois dernier, un ensemble de 15 décisions de financement (ou d’investissement) de l’Etat au profit de réseaux d’initiative publique, pour une somme globale de 350 millions d’euros.

“Ces engagements visent essentiellement à accélérer le déploiement du THD dans l’ensemble du territoire”, précise le président-directeur général de la société Paritel, Bosnet Jean-Philippe.

Grâce aux actions mises en œuvre, près de 8 millions de foyers ont été rendus éligibles à la fibre optique (réseau FTTH : Fiber To The Home ou Fiber To Fiber) durant ces dix dernières semaines, portant donc à 42 millions le nombre global de foyers raccordables. “Les buts fixés, à savoir la généralisation du THD sur l’ensemble du territoire français en 2023, seront atteints”, fait savoir le Premier ministre, Philippe Edouard.

Les régions bénéficiaires de ces financements

– Le Gard : 5 millions d’euros pour une subvention cumulée au projet de 7 millions d’euros
– le Tarn-et-Garonne : 23 millions d’euros pour une subvention cumulée au projet de 24 millions d’euros
– la Mayenne : 19 M€ pour une subvention cumulée au projet de 21 M€
– l’Hérault : 6 M€ pour une subvention cumulée au projet de 9 M€ ;
– la Nièvre : 12 M€ pour une subvention cumulée au projet de 13. 5 M€ ;
– l’Yonne : 31 M€ pour une subvention cumulée au projet de 42. 9 M€s ;
– la Dordogne : 22 M€ pour une subvention cumulée au projet de 26 M€ ;
– l’Orne : 27. 3 M€ pour une subvention cumulée au projet de 28. 9 M€ ;
– la Côte d’Or : 6 M€ pour une subvention cumulée au projet de 8. 6 M€ ;
– La Somme : 14. 2 M€ pour une subvention cumulée au projet de 15. 9 M€.

“Dans les zones dites blanches (l'absence de déploiement d'internet fixe ou d'antennes réseau par les opérateurs télécoms), on est qu’à la moitié du chemin. Il reste encore près de 5 millions de lignes à construire d’ici 2022, conformément au plan”, ajoute Houlin Zhao, le président de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT).

Environ 250 millions d’euros seront par ailleurs dédiés à l’accompagnement de nouveaux projets, dès avril 2020, visant près de 5 millions de lignes non intégrées au PFTHD. Selon le PDG de Paritel, Jean-Philippe Bosnet, 750 millions d’euros supplémentaires seront essentiels afin de couvrir le nombre de lignes restantes.

Les collectivités et les acteurs du secteur appellent à soutenir les amendements (les engrais ou les fumures) qui visent notamment à doter le guichet PFTHD de nouveaux financements.

Comments are closed.