Mai 23, 2019

Posted by in Finance | Commentaires fermés sur Réduction d’impôt pour l’investissement dans les PME

Réduction d’impôt pour l’investissement dans les PME

Réduction d’impôt pour l’investissement dans les PME

Investir dans le capital d’une entreprise ou dans des fonds spécialisés comme les FCPI et FIP, peuvent
permettre à l’investisseur de profiter d’une réduction au niveau de l’impôt sur le revenu. En effet, malgré
qu’investir dans une entreprise de type PME n’est pas dénué de risques, cet investissement offre un grand
nombre d’avantages. Toutefois, il est important que l’investisseur prenne quelques précautions comme
dans son choix de la société bénéficiaire.
Grâce aux conseils en or du président et co-fondateur de la société de gestion indépendante spécialisée
dans l’investissement des PME, A Plus Finance vous saurez tous sur ce type de placement.

Les avantages fiscaux des placements dans les PME ?

L’un des avantages d’investir dans une PME est la fiscalité attractive. Un contribuable investit dans une
petite et moyenne entreprise soit afin d’augmenter le capital de la PME soit lors de sa création. Un tel
investissement permet sous certaines conditions à une diminution d’impôt sur le revenu. Toutefois, cette
réduction n’est pas accordée pour un simple rachat des parts.
En apportant de tel avantage fiscal aux investisseurs particuliers, le gouvernement vise à encourager le
développement des petites structures en les dynamisant grâce aux apports de capitaux essentielles pour la
croissance financière des PME.
Il est important de rappeler que les PMI et PME sont bien le moteur de l’économie nationale grâce à la
création de richesse, mais aussi d’emplois.
Si l’investisseur est assujetti à l’ISF, il pourrait profiter d’une réduction d’ISF pouvant atteindre 50 % du
montant investis. Toutefois, avec la suppression de cet impôt, cet avantage fiscal n’est plus d’actualité.
En revanche, si le contribuable est redevable de l’impôt sur le revenu, il peut bénéficier d’une réduction
de son impôt de 18 % de la somme engagée. Il est important de mentionner que le plafond est fixé à 9 000
euros pour une seule personne et à 18 000 euros pour le couple soumis à une imposition commune.
Néanmoins, une même souscription ne permet pas à l’investisseur de cumuler deux réductions.
Afin de profiter de cet avantage fiscal, il faut respecter un certain nombre de conditions. Certains
concernent l’entreprise alors que d’autres concernent l’investisseur lui-même.

Les règles à respecter

Selon le responsable des investissements dans les PME chez la société de gestion indépendante A Plus
Finance, l’investisseur doit maintenir ses titres durant au moins cinq ans. Dans le cas échéant, il est tenu à
rembourser la réduction d’impôt sur le revenu obtenue. En outre, la souscription doit obligatoirement se
faire en numéraire. Puisque la loi exclut l’achat d’actions sur un autre marché secondaire.

Comments are closed.